ImarPress

Empresa Nacional de Diamantes E.P. (Endiama, E.P.), Angola, 7ème plus grand producteur de diamant au monde, est à l’origine de 5% de l’approvisionnement total mondial de la pière précieuse.

Endiama, Lauréat de la Qualité BID, est le diamant brut de l’Angola

Endiama a produit 8,32 millions de carats de diamants en 2011, correspondant à un chiffre d’affaires total de 1,16 milliards USD. De nouvelles entreprises se présentent pour l’entreprise en Chine et en Inde où la demande a explosé

Endiama E.P. a été auréolé du Prix International BID 2012, dans la catégorie modèle de management de la qualité totale QC 100, à Francfort, en 2012

Endiama E.P. (Empresa Nacional de Diamantes E.P.), est la compagnie nationale diamantaire publique d’Angola qui possède des droits exclusifs d’exploitation dans le domaine des diamants. La pierre précieuse peut être trouvée partout dans le monde, seulement, presque 65% des réserves se trouvent en Afrique, générant une activité qui emploie quelque 38000 personnes rien que dans le sud de l’Afrique. Il est dit que presque 10 millions de personnes dans le monde sont directement ou indirectement liées à l’industrie du diamant. L’Angola est le 7ème plus grand producteur de diamant au monde, assurant 5% de l’approvisionnement mondial. La pierre précieuse de ce pays est particulièrement convoitée pour sa qualité en terme de taille et clarté. L’exploitation du diamant contribue donc largement au développement de l’économie angolaise, qui combinée à l’exploitation du pétrole, représentent 60% de l’économie totale du pays. Endiama a produit 8,32 millions de carats de diamants en 2011, correspondant à un chiffre d’affaires total de 1,16 milliards USD.


Les États-Unis sont actuellement les plus grands acheteurs de diamants avec 36% des achats mondiaux, suivi de la Chine à 12% et l’Inde à 11%. L’augmentation de la demande dans les économies florissantes que sont la Chine et l’Inde entrainera sans doute une hausse du prix des diamants, une grande opportunité pour Endiama. “Face à l’incertitude en Europe et aux États-Unis, nous espérons que la Chine maintiendra la vente des diamants angolais… Le pays est aussi en train de “stocker” ses diamants afin de maintenir les prix” a déclaré Antonio Jose Freitas, porte parole d’Endiama.


L’entreprise est un leader dans son secteur, pas seulement en terme de production, mais aussi au sein de la campagne visant à réformer le mode de production des diamants afin d’éradiquer les “diamants de la guerre” et développer la durabilité. L’Angola a été désignée comme un partenaire indispensable par le Président du Processus de Kimberley, réunissant des gouvernements et des industriels du diamant dans le but de mettre un terme à la circulation de diamants bruts utilisés pour financer des guerres.


Grâce à l’exemple qu’il donne à ses pairs de l’industrie du diamant, et aussi grâce à son engagement envers la qualité, Endiama a été récompensé par B.I.D. à trois reprises.


BID a été créé en 1986 par Jose E. Prieto, créateur du QC100 TQM (Total Quality Management). Le modèle QC100 TQM est le fruit de plusieurs années de travail entrepris par une équipe de professionnels comprenant des ingénieurs, physiciens, mathématiciens, économistes, sociologues, journalistes, spécialistes en gestion d’entreprises, afin de définir la philosophie et le concept moderne de la qualité. L’objectif principal de BID est de donner plus d’ampleur aux huit aspects qui contribuent au succès d’un management de qualité: excellence, innovation, satisfaction client, technologie, leadership, réflexion stratégique et résultats commerciaux. Le Prix BID et le QC100 TQM permet aux entrepreneurs de consolider et de renforcer leur position d’entreprise globale.

En savoir plus sur les Lauréats BID: