ImarPress

L’émergence des véhicules électriques, générateur d’innovation

Sri Lanka, berceau d’un bolide électrique

L’entreprise srilankaise CodeGen s’est lancée dans un défi de taille pour faire valoir le savoir faire de son pays

Grâce à la Vega, Dr. Subasinghe veut prouver au reste du monde qu’une entreprise basée dans un petit pays comme le sien peut mener à bien des projets complexes et de grande ampleur

Une des grandes préoccupations de notre civilisation est la préservation de notre planète. Notre activité gourmande en ressources de tout type détruit petit à petit notre environnement, et notre devoir est de trouver des solutions durables pour la préserver.


Une mesure indispensable est de réduire notre consommation d'énergie fossile. L’utilisation massive de l’automobile telle que nous la connaissons aujourd’hui, est un facteur majeur dans la dégradation de notre environnement. Heureusement, des solutions voient petit à petit le jour pour réduire les émissions de gaz causées par nos véhicules. L’une d’elle est l’adoption de la voiture électrique, un moyen de transport qui promet de transformer le paysage automobile de la planète.


La voiture totalement électrique n’est pas aussi populaire que les modèles hybrides, fonctionnant à la fois grâce à une batterie électrique et un moteur thermique, mais elle s’introduit petit à petit dans le parc automobile mondial, principalement en Europe et aux États-Unis. En effet, les immatriculations sont en hausse d’année en année, et les constructeurs automobiles sont de plus en plus nombreux à proposer des véhicules totalement électrique. Parmi les plus connus nous pouvons mentionner Nissan et son modèle Leaf, qui fait un carton sur les deux continents, ou encore la Zoe du français Renault, très populaire sur son territoire d’origine.


Un véhicule propre et rapide


La compétition est de plus en plus grande sur le marché de l’automobile électrique, et les grands constructeurs se pressent pour faire valoir leurs modèles auprès du grand public. Il existe cependant des fabricants qui proposent des modèles sportifs et haut de gamme, qui ne s’adressent pas au conducteur lambda.


Même si cela peut paraître paradoxal lorsque l’on évoque un véhicule propre, il existe bel et bien des modèles sportifs qui promettent une expérience haut de gamme, écologique, avec des performances moteur à la clé. Le constructeur américain Tesla, présidé par l’entrepreneur Elon Musk, est un pionnier dans cette catégorie de véhicule. Ses véhicules se démarquent des autres constructeurs tant sur le plan esthétique que technique. En effet, là où le marché s’oriente plus sur des modèles ergonomiques, Tesla privilégie des modèles aux allures sportives, bénéficiant d’une plus grande autonomie et vitesse de pointe.


Tesla créé des émules, une opportunité pour le Sri Lanka


Un des projet marquant de l’année 2014, et de ce début d’année 2015, émane de l’entreprise sri-lankaise CodeGen, dédiée à la base au développement de programme informatique pour l'industrie du voyage et du tourisme. C’est le projet du Dr. Harsha Subasinghe, entrepreneur et président de l’entreprise, qui a pour ambition d’élaborer une voiture ultra-sportive entièrement électrique, pouvant rivaliser avec les modèles des grands constructeurs mondiaux: la Vega.


Le Sri Lanka, petite nation insulaire située au large des côtes de l’Inde, est plus reconnue pour son activité touristique et son thé, que pour son industrie automobile. Le pays connaît depuis 2010 une forte croissance économique, suite à des conflits internes importants qui ont duré prêt de 30 ans jusqu’en 2009, ainsi qu’un tsunami dévastateur en 2004. Grâce à la Vega, Dr. Subasinghe veut prouver au reste du monde qu’une entreprise basée dans un petit pays comme le sien peut mener à bien des projets complexes et de grande ampleur.


Il espère pouvoir attirer l’attention sur son pays d’origine et sur son potentiel humain et industriel, en délivrant un véhicule haut de gamme à la pointe de la technologie. C’est aussi un grand défi pour l’entreprise CodeGen qui part d’un projet très complexe qui lui donne la possibilité de développer sa propre technologie. L’entreprise peut ainsi élaborer une base solide qui lui permettra de s’engager dans des projets de moindre envergure, mais tout aussi intéressants, comme la conception de voitures standards ou de véhicules à 3 roues, très populaire dans cette partie du globe.


Un bolide made in Sri Lanka


Le projet a débuté en avril 2014 et Mr. Subasinghe s’est assuré de s’entourer des personnes les plus brillantes et compétentes, en commençant par son chef de projet, le Dr. Beshan Kulapala, diplômé en génie électrique de l’Université d’Arizona et précédemment ingénieur chez Intel aux États-Unis. Le projet compte 8 employés à temps plein, ainsi que l’assistance de 3 ingénieurs de l’armée sri-lankaise.


Le bolide, qui atteint une puissance de presque 900 chevaux, est entièrement élaboré au Sri-Lanka, sauf pour ses deux moteurs et la batterie, qui sont importés des Etats-Unis. En effet, les matériaux requis pour produire la batterie sont coûteux et indisponibles au Sri Lanka. De plus l’élaboration du moteur sur l’île prendrait beaucoup de temps, faute de matériel et d’infrastructures. Les composants électroniques ainsi que les logiciels permettant le bon fonctionnement du véhicule seront tous élaborés par CodeGen, garantissant que rien ne sera copié, le made in Sri Lanka à l’état pur.


Le premier prototype de la Vega sera disponible en Avril 2015, et toute l’équipe de développement entend bien démontrer que leur travail peut rivaliser avec les autres constructeurs de bolides électriques. Il faudra cependant attendre encore plusieurs années avant de la voir commercialisée. En effet, le prototype ne sera sûrement pas parfait et nécessitera plusieurs ajustement, et le Sri Lanka ne semble pas encore disposer des moyens et infrastructures pour produire plusieurs modèles destinés à la vente, aussi exclusive soit elle. Toutefois, l’ambition affichée par Harsha Subasinghe et son équipe laisse peu de place au doute, et tout indique que le projet sera un grand succès pour CodeGen, mais aussi une fierté pour la nation du Sri Lanka.


Cependant, le véhicule électrique n’en est qu’à ses balbutiements et il est encore loin de faire l’unanimité chez les automobilistes. L’augmentation des immatriculations, la compétition générée, ainsi que les progrès techniques opérés sont encourageants. Il est toutefois nécessaire de faire des progrès dans plusieurs domaines pour rendre l’offre électrique plus attractive et accessible, afin qu’elle devienne une véritable alternative aux modes de transports que nous avons toujours connu.

En savoir plus sur les Lauréats BID: