ImarPress

La fin du programme de la navette spatiale de la NASA représente une opportunité pour le programme spatial russe, plus particulièrement pour le lauréat choisi par de Business Inititaive Directions (BID), Khrunichev State Research and Production Space Center

Un des meilleurs organismes de programme spatial Russe récompensé par BID: Khrunichev State Research and Production Space Center

La NASA paiera la somme de 50 millions USD par siège pour le transport d’astronautes américains. Khrunichev détient actuellement 30% du marché global du lancement spatial.

Anatoly Kiselev, Directeur Général de  Khrunichev State Research and Production Space Center, qui travaille pour l’Agence spatiale russe

Les États-Unis ont mis un terme à leur programme de navette spatiale en juillet 2011, après l’achèvement de la Station spatiale internationale, d’une valeur de 100 milliards USD, mettant au passage un terme à 50 ans de domination dans le domaine de l’exploration spatiale. Le dernier voyage de 12 jours de la navette spatiale Atlantis n’était franchement pas plus intéressant que les 134 précédentes missions. Une équipe américaine de quatre astronautes, un effectif réduit comparé à l’équipe habituelle de six ou sept membres, était chargée du ravitaillement, et de ramener du vieux matériel ainsi que des déchets sur terre. La livraison comprenait plus de cinq tonnes de nourriture, de vêtement, de matériel informatique, de pièces détachées et d’équipement scientifique, afin d’entretenir la station pour six mois supplémentaires jusqu’au prochain arrivage. La station sera en grande partie dépendante du programme spatial de Russie, de l’Europe et du Japon pour acheminer des ressources. La NASA paiera à la Russie la coquette somme de 50 millions USD par siège, afin de transporter des astronautes américains.


Cela représente une grande opportunité pour le lauréat BID, Khrunichev State Research and Production Space Centre, une des pierres angulaires de l’industrie spatiale russe, qui s’est positionné comme un des plus grands centres de production spatial. Khrunichev contribue aussi à l’industrie des satellites internationaux de comunication et aux programmes spatiaux de la Fédération russe, travaillant ainsi avec 45 entreprises issues de 22 pays différents, y compris l’ancien lauréat BID Aircompany Polet. Basé à Moscou, Khrunichev produit différentes lignes de produits comme des véhicules de lancement, des satellites d’observation et de communication, des moteurs de fusée et des modules de station spatiale. Sa production représente plus de 30% du marché global du lancement spatial, avec un volume des ventes qui s’est multiplié par cinq au cours des six dernières années, pour atteindre un total de 1,48 milliards USD en 2011, une augmentation de 20% par rapport à l’année précédente. .


Un effort collectif entre Khrunichev, Lockheed Martin, entreprise américaine d’aérospatiale, et l’entreprise russe Energia, a abouti à la création de l’International Launch Services. L’ILS possède les droits exclusifs sur la vente mondiale de services de lancement de fusée Proton. Ce modèle est un des premiers véhicule de lancement du monde, le plus grand de sa catégorie venant de Russie en opération. Il a été utilisé dans plus de 360 missions géostationnaire et interplanétaire avec une fiabilité record de plus de 95%, faisant de lui le premier lanceur du programme spatiale russe. Depuis 2008, Khrunichev est devenu l‘actionnaire majoritaire d’ILS.


En raison de ses remarquables résultats dans l’industrie spatiale et son engagement sans faille envers la qualité et l’innovation, BID a récompensé l’excellence de Khrunichev State Research and Production Space Centre en lui remettant le Prix International Arch of Europe à Paris.


BID a été créé en 1986 par Jose E. Prieto, créateur du QC100 TQM (Total Quality Management). Le modèle QC100 TQM est le fruit de plusieurs années de travail entrepris par une équipe de professionnels comprenant des ingénieurs, physiciens, mathématiciens, économistes, sociologues, journalistes, spécialistes en gestion d’entreprises, afin de définir la philosophie et le concept moderne de la qualité. Les candidats aux distinctions sont évalués suivant sept critères qui contribuent au succès d’un marketing de qualité: excellence, innovation, satisfaction client, technologie, leadership, réflexion stratégique et résultats commerciaux. Le Prix BID et le QC100 TQM permet aux entrepreneurs de consolider et de renforcer leur position d’entreprise globale.

En savoir plus sur les Lauréats BID: